“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à se site de vivre.

Hé si vou le fêtes pa, on vou promé pa ke la kalité deux se site père dure !!! ;)

Vous avez dit katajjaniq ? Des emprunts de la langue française

Vocabulaire Français

Pour les peuples en contact, l’emprunt à la langue de l’autre est une source naturelle pour créer un néologisme, c’est-à-dire un nouveau mot que l’on introduit dans une langue.

Exercice de français b2 Avancé

Leçon "Vous avez dit katajjaniq ? Des emprunts de la langue française"

Pour les peuples en contact, l’emprunt à la langue de l’autre est une source naturelle pour créer un néologisme, c’est-à-dire un nouveau mot que l’on introduit dans une langue. Peu de mots ont été empruntés par le français à la langue inuite. Les Inuits représentent les autochtones qui habitent les terres arctiques du Canada, du Groenland, de l’Alaska et de la Sibérie. Parmi les emprunts les plus connus à la langue inuite, mentionnons anorak, une sorte de veste de sport imperméable, généralement à capuchon;  kayak, l’embarcation traditionnelle des Inuits, fabriquée à partir de peaux de phoque;  igloo, l’habitation en forme de dôme, faite de blocs de neige ou de glace, que les Inuits utilisaient comme abri saisonnier;  inuktitut, la langue parlée par les Inuits dans le Nord du Québec et dans le Nunavut; inukshuk, l’amoncellement de pierres, imitant un être humain, qui sert de repère dans la culture inuite.   Katajjaniq sera sans doute le prochain emprunt à la langue inuite. Ce mot, appelé couramment chant de gorge (inuit) désigne un jeu vocal traditionnel pratiqué généralement par deux femmes qui se tiennent l’une en face de l’autre et qui échangent des sons gutturaux jusqu’à ce que l’une des deux ne puisse plus suivre. « "C'est une forme de jeu pour voir qui rira ou s'arrêtera en premier. C'est aussi une imitation de la nature environnante. On imite les cris des animaux, les sons humains, le bruit du vent. C'est ensorcelant", décrit l'interprète et cinéaste pour résumer l'engouement que connaît le chant de gorge chez les jeunes » (Le Devoir, 2014).

Cette pratique traditionnelle inuite a été inscrite en 2014 au Registre du patrimoine culturel du Québec en tant qu’élément de patrimoine immatériel. Cette reconnaissance rend compte des contacts entre les deux cultures, contacts non seulement de pratiques mais aussi de langues. En empruntant aux langues autochtones, nous reconnaissons leur apport à notre société.

 

Pour plus d'information, cliquez sur le logo et inscrivez-vous pour consulter le dictionnaire. 


Exercice n°1

Aide : Encore un peu de vocabulaire.


Question n°1

Associez le mot à la bonne définition.

Inuit :

Autochtones qui habitent les terres arctiques du Canada, du Groenland, de l’Alaska et de la Sibérie

Kayak :

Embarcation traditionnelle des Inuits, fabriquée à partir de peaux de phoque, légère et étroite, qui se manœuvre en position assise à l'aide d'une pagaie double

Igloo :

Habitation en forme de dôme, faite de blocs de neige ou de glace, que les Inuits utilisaient comme abri saisonnier

Inukshuk :

Amoncellement de pierres imitant une forme humaine et servant de repère dans la culture inuite

Katajjaniq :

Mot inuit désignant un ensemble de sons musicaux produits par la voix, appelé couramment chant de gorge (inuit)


Exercice n°2

Aide : Avez-vous tout compris ?


Question n°1

Associez le mot à la bonne définition.

Néologisme :

Introduction d’un mot nouveau dans une langue

Anorak :

Veste de sport imperméable, généralement à capuchon

Autochtone :

Se dit d'un peuple connu pour avoir toujours vécu dans le pays où il se trouve

Inuktitut :

Langue parlée par les Inuits dans le Nord du Québec et dans le Nunavut

Chant de gorge (inuit) :

Jeu vocal traditionnel pratiqué généralement par deux femmes qui se tiennent l’une en face de l’autre et qui échangent des sons gutturaux jusqu'à ce que l’une des deux ne puisse plus suivre.


Exercice n°3

Aide : Choisissez la bonne réponse.


Question n°1

Proposition Vrai Faux
L’emprunt à une autre langue est une source naturelle pour créer des néologismes et enrichir une langue.
Corriger la question

Question n°2

Proposition Vrai Faux
Le français a beaucoup emprunté aux langues amérindiennes, et notamment à la langue inuite.
Corriger la question

Question n°3

Proposition Vrai Faux
Quand on parle des Inuits, on fait référence aux autochtones qui habitent l’Australie, la Sibérie et le Groenland.
Corriger la question

Question n°4

Proposition Vrai Faux
Les mots igloo, kayak et anorak ont été empruntés à la langue inuite.
Corriger la question

Question n°5

Proposition Vrai Faux
Le chant de gorge (inuit) a été inscrit au Registre du patrimoine culturel du Québec en 2000.
Corriger la question

Question n°6

Proposition Vrai Faux
Pour le Québec, les emprunts par le français aux langues autochtones sont un excellent moyen de reconnaître leur apport à la société québécoise.
Corriger la question

Exercices sur le même thème

Vous avez dit katajjaniq ? Des emprunts de la langue française
B2

Vous avez dit katajjaniq ? Des emprunts de la langue française

Pour les peuples en contact, l’emprunt à la langue de l’autre est une source naturelle pour créer un néologisme, c’est-à-dire un nouveau mot que l’on...

Commencer
La langue française s'enrichit encore en 2017!
B2

La langue française s'enrichit encore en 2017!

Découvrez les nouveaux mots qui font leur entrée dans le dictionnaire Larousse en 2017.

Commencer
Vocabulaire français : les sentiments
B2

Vocabulaire français : les sentiments

La moutarde me monte au nez, je suis dans le brouillard et là, c'est le coup de foudre !!! Je deviens doux comme un agneau... Des expressions, quoi !

Commencer