Exercices FLE gratuits

Compréhension


level Avancé

Zoom sur l'abeille géorgienne


La leçon

L'histoire de l'apiculture géorgienne est étroitement liée à l'histoire-même du peuple Géorgien. On trouve des traces de cette activité dans les écrits les plus anciens. 600 ans avant Jésus-Christ, les Grecs venaient déjà chasser les faisans en Géorgie. Afin d'assurer la conservation de leur gibier pendant le voyage du retour, ils immergeaient la viande dans des amphores remplies de miel achetées localement .

Du XIIème au XVème siècle, le célèbre traité de médecine ‘’Karabadini’’ de Zaza Fanaskerteli y fait référence. Il préconise l'utilisation de tous les produits de la ruche pour venir à bout des pathologies les plus résistantes. C'est ainsi que le pain d'abeille (pollen stocké dans les cellules par les abeilles et ayant subi une fermentation lactique) est défini par un mot bien précis en géorgien: le "scheo". Ceci illustre la relation très forte que le peuple géorgien entretient depuis toujours avec les abeilles et leurs produits.

Parmi les cinq races d’Apis Mellifera qui vivent un peu partout dans le monde, on retrouve chez les producteurs de miel, une abeille originaire de Géorgie, plus connue sous le nom d’abeille grise. Originaire des montagnes caucasiennes, l’abeille grise, de son nom scientifique, Apis Mellifera Caucasica, se reconnait à certains traits. L’abeille grise est réputée pour sa douceur et par sa trompe la plus longue. Elle produit beaucoup de cire et de miel en butinant des fleurs profondes comme : l’acacia et la luzerne.

Aujourd'hui, l'abeille fait toujours partie du quotidien. Elle représente pour les Géorgiens l'insecte qui côtoie Dieu. Ce petit poème contemporain de Shota Nishnianidzé dédié à l'abeille en témoigne :

Abeille , tu es Dieu vivant
travaillant intelligemment
recherchant continuellement quelque chose
chargeant ton esprit
tu regagne toujours ta ruche.
Si mes mots peuvent vraiment t'intéresser
je voudrais te dire quelque chose :
quel est le plus important pour toi
du miel pour l'homme
ou un cierge en cire d'abeille pour Dieu

Actuellement on ne brûle que des bougies et des cierges en cire d'abeille dans les églises orthodoxes. En Géorgie on l'appelle ''pharmacienne'' et on lui consacre beaucoup de chansons.


Exercice n°1


Question n°1


Les signes distinctifs extérieurs des abeilles géorgiennes sont une longue trompe (7,2 - 7,3 mm), la plus longue parmi les abeilles à miel, et la couleur grise de leur corps, même si, dans les régions de basse altitude, certaines abeilles sont jaunes au niveau des deux premières rayures de l'abdomen. Les reines sont bien plus grandes que les ouvrières et mesurent entre 18 et 20 mm. Le poids moyen d'une reine est de 0,25g, une ouvrière 0,10g et un bourdon 0,20g . Les abeilles géorgiennes sont très répandues en raison de leurs caractéristiques morphologiques et économiques rentables : une haute productivité de miel et de cire, une fertilité des reines, une résistance au froid, une longue trompe, de longues ailes, un caractère inoffensif, peu de formation d'essaim, récolte conséquente de nectar et de miel même en période de famine, défense des nids, capacité à travailler malgré la pluie et le brouillard, consommation économique des réserves de nourriture en hiver, propreté des nids, immunité aux maladies infectieuses, capacité à polliniser les trèfles violets, cohabitation avec les reines, etc. L' abeille grise géorgienne est en relation avec l'abeille mielleuse française répartie en Europe, qui est réputée pour sa douceur et ressemble particulièrement à l' abeille géorgienne par sa fertilité de miel. En France, cet insecte a été considéré, comme le symbole national. Lors de son couronnement, en 1804, l' empereur Napoléon portait un manteau brodé de 1500 abeilles d'or. L'insecte, le symbole de l'activité industrieuse du peuple français et de sa vertu, et jadis insecte royal, était bientôt devenu insigne impérial avec l'aigle, il a remplacé la fleur de lys. En Géorgie, comme en France, on est fortement attentionné à l'apiculture et on respecte beaucoup les apiculteurs.

Proposition Vrai Faux
L' abeille géorgienne est connue par sa longue trompe.
Les abeilles géorgiennes sont principalement grises
Les reines sont aussi grandes que les ouvrières.
L' abeille géorgienne est capable de travailler même en période de pluie et de brouillard..
Elle a une immunité contre les maladies infectieuses.
L’abeille grise forme beaucoup d'essaim.
L’ abeille géorgienne consomme moins de nourriture en hiver.
La ruche de l' abeille géorgienne est connue par sa propreté.
L’abeille mielleuse française est rependue en Europe.
L' abeille géorgienne ressemble beaucoup à l'abeille française mielleuse.
L'abeille symbolique impériale est associée aux armoiries de Napoléon Ier.
Napoléon porta ses abeilles d'or , sur son grand chapeau de pourpre
Corriger la question

 


Exercice n°2


Question n°1

Lisez les définitions ci-dessous et associez les mots aux photos :

LE MIEL est le principal produit de cette catégorie. C'est aussi le produit de la ruche le plus connu. Le miel est issu de la transformation du nectar déposé dans les alvéoles par les abeilles. Avec ses multiples couleurs son goût et ses bienfaits. Il est très apprécié depuis des siècles.

LA GELEE ROYALE n'est pas un miel amélioré. Sa fabrication par les abeilles n'a d'ailleurs rien à voir avec celle du miel puisqu'elle est produite directement par des glandes spéciales présentes chez les abeilles nourrices. Bien entendu, pour pouvoir produire de la gelée royale en quantité, les abeilles doivent être bien nourries, et donc consommer du miel en qualité et en quantité.

LA CIERGE EN CIRE : ce sont les glandes cirières des abeilles qui produisent la cire. Elle est émise sous forme de petites écailles, auxquelles l'abeille ajoute de la salive avant de malaxer le tout avec ses mandibules. La cire est un mélange complexe de composés organiques dans lequel plus de 300 constituants chimiques ont été identifiés. La cire est utilisée en cierge, dans des produits de protection des surfaces (meubles, maisons, chaussures) ou en cosmétique.

LE POLLEN : grâce à des grilles à pollen placées à l'entrée de la ruche, l'apiculteur peut récupérer le pollen qui se détache des pattes des abeilles. Il peut alors être commercialisé frais ou séché. Véritable réserve de protéines, c'est un fortifiant naturel.

LA PROPOLIS : ses vertus antiseptiques sont utilisées depuis très longtemps par l'homme pour se soigner. Elle est collectée dans la ruche en grattant la périphérie de certains cadres où les abeilles la stockent. Utilisée propolis brute, en gomme à mâcher ou en sirop, elle soigne notamment les maux de gorge

LE VENIN : beaucoup moins connu que les autres produits de la ruche, le venin est étudié par les chercheurs en médecine pour son action remarquée sur les rhumatismes. Le venin des abeilles est aussi utilisé par l'industrie chimique.

L'EAU DE VIE GEORGIENNE est fait par le miel ou par le cire par une méthode traditionnelle, c' est un alcool léger, particulirèment à l'aromate du pollen et du miel. Dans chaque famille de l' apiculteur géorgien on fait l'eau de vie de miel en utilisant tous les produits de ruche.

LE MIEL EN RAYON- Le brut, tel qu'il sort quand il est retiré de la ruche. C'est un miel , savamment goûteux et doux au palais. C'est un miel avec le cire qu'il faut laisser fondre lentement en bouche, un peu comme on le fait avec un bon vin que les papilles écrasent sur le palais à la recherche des parfums

ESSAIM. C' est le mode naturel de reproduction et dispersion dans l'espace des colonies d'abeilles, se fixe à un objet quelconque, le plus souvent à une branche d'arbre à quelques dizaines de mètres de la ruche





Le miel
La gelée royale
La cierge en cire
Le pollen
La propolis
Le venin
L'eau de vie géorgienne
Le miel en rayon
Essaim.

 

Exercice n°3


Le gozinaki est confectionné avec des noix et du miel bouilli. C'est le dessert le plus populaire en Géorgie. Il est apparu dans l'ancienne Géorgie. Traditionnellement, ce dessert est servi sur la table de Noël et du Jour de l'An comme un symbole de richesse mais aussi la promesse d'une vie douce et heureuse et du succès dans toutes les entreprises. Il existe aujourd'hui de nombreuses recettes pour cette douceur souvent fabriquée à partir d'amandes, noisettes, noix de cajou, cacahuètes, mais aussi de graines de pavot, de lin ou de sésame. On dit en Géorgie que devant la promesse d'une vie heureuse, tous les fantasmes et tous les mélanges sont possibles autour de cette recette. Le gozinaki est une tradition incontournable géorgienne pour Noël et le Nouvel An. Et tout Géorgien adore le gozinaki.


Question n°1


Gozinaki est ...... très populaire en Géorgie.

Corriger la question

Question n°2


Cette spécialité est servie à la fête de...

Corriger la question

Question n°3


Le gozinaki traditionnel est préparé avec :

Corriger la question

Question n°4


Le gozinaki est une tradition incontournable

Corriger la question

Question n°5


Le gozinaki, c' est un symbole de la ...

Corriger la question

 

Exercice n°4

Aide : Lisez le texte suivant et complétez-le avec des éléments qui manquent: de, avec, par, en, après, avant, pendant, pour,à


Question n°1

Essaim sur le point se poser


Les colonies les plus prospères se reproduisent essaimage : au début du printemps, quelques cellules reine sont établies, et, une semaine environ la naissance des nouvelles reines, l'ancienne reine quitte la ruche, la moitié des effectifs de toutes les catégories d'ouvrières, former un essaim. Les ouvrières s'étant gavées de provisions, vue de leur départ, ne peuvent pas piquer : un essaim est donc inoffensif, et le reste, en général, tout le temps de son voyage. Avec le premier essaim partira la reine fécondée. C'est le jour où sortira un essaim de la ruche que l'apiculteur attentif devra faucher un grand champ de foin: en effet, les abeilles sont en mesure de prévoir le temps qu'il fera, trois à quatre semaines à l'avance, et elles débutent l'élevage des jeunes reines, en sachant déjà que les conditions seront favorables lorsque les essaims devront chercher un nouvel abri. Sept jours l'envol du premier essaim, si la colonie est prospère, un nouvel essaim avec une reine non fécondée se formera. De même, deux jours après l'essaim secondaire, ce sera un troisième essaim qui quittera la ruche à son tour. Durant cette période, la météo sera fort probablement au grand beau temps, et les fermiers attentifs aux abeilles auront, ces neuf jours engrangés une bonne partie de leur fourrage, le foin ne faisant pas bon ménage avec la pluie.


Corriger la question

 

Auteur de l'exercice :



Irma Vachakidze


Contributrice

Géorgie
Professeur de langue et de littérature françaises, diplômée en philologie romane à l’Université d’Etat A. Tsereteli de Koutaïssi en Géorgie. Elle est professeur certifiée de français à l’école publique № 1 de Samtredia (Géorgie).

Licence Creative Commons Cette ressource est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution
Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.



Laissez votre commentaire web 2.0



 Commentaires