Exercices FLE gratuits

Compréhension


level Avancé

Les Sukhishvili-richesse de la culture géorgienne


La leçon

Située à la croisée des chemins entre l’Asie de l’Ouest et l’Europe de l’Est, la Géorgie peut s’enorgueillir d’une tradition populaire lointaine, riche et variée.

L’image de la Géorgie est indissociable de sa culture et surtout de la danse.

Il y a de nombreuses compagnies de danse en Géorgie, mais ‘’Sukhishvili’’ se distingue par sa chorégraphie et son style et possède une signature caractéristique, unique en son genre.
Sukhishvili est le nom de famille des créateurs de ce ballet dont on protège la marque.

L’histoire du Ballet a commencé dans les années 20, par la rencontre à l’Opéra de Tbilissi de deux danseurs, Iliko Sukhishvili (1905- 1985), un grand danseur et chorégraphe, et son épouse Nino Ramishvili (1910-2000), une ballerine et professeur qui est devenue la matriarche de la danse géorgienne. Ils partageaient un rêve: celui de créer une troupe réunissant l’ensemble des traditions de danse des différentes régions du pays et d’élever la danse populaire à un niveau du ballet classique. Leur intérêt, toutefois, n’était pas purement ethnographique. Ils ont fondé cette première compagnie professionnelle de Géorgie à Tbilissi en 1945.
Par la suite, le flambeau a été repris, avec succès, par leur fils Tenguiz et leurs petits-enfants Nino et Iliko- Junior. Leurs petits-enfants- Iliko Sukhishvili, Jr. (chef chorégraphe et directeur artistique) et sa sœur Nino Sukhishvili (directrice générale et productrice de la compagnie, créatrice des costumes de scène) dirigent la troupe aujourd’hui.

Ils ont pris l’essence de ces danses classiques et y ont ajouté leur propre touche artistique en améliorant leur chorégraphie et en donnant la "personnalité Sukhishvili". La chorégraphie du Ballet national de Géorgie “Sukhishvili” met en valeur l’audace athlétique de danseurs et la tendresse romantique de couples d’amoureux. Les danseurs dansent sur leurs orteils et sans l'aide de chaussons à pointe, bondissant dans les airs. Par contre, les femmes, contrairement aux exigences du ballet classique, ne pratiquent pas ce type de danse. Toutefois, leur rôle est particulièrement intéressant : parfaitement conscientes de leur beauté, les femmes ne doivent jamais tenter d’attirer l’attention de leur partenaire, en gardant une attitude de réserve et de distance.

"La danse est un langage ; et la danse géorgienne représente une carte de visite de la Géorgie’". Quand vous regardez un spectacle de danse géorgienne, vous ressentez, son histoire, ses coutumes, ses traditions, l’élégant athlétisme, l’énergie, le savoir-faire et l’originalité - c’est positif. Tout cela, comme la chorégraphie du spectacle, le mouvement des danseurs du groupe, le rythme, la musique, les éléments acrobatiques, les costumes riches en couleurs de la troupe proviennent du folklore géorgien, pourtant ; tout est raffiné et stylisé dans un sens théâtral.

Le premier ensemble se composait de 8 filles et de 12 garçons. Aujourd’hui, la troupe compte plus de 100 artistes et musiciens de haut niveau et bénéficie d’une renommée mondiale. Cette troupe s’est produite dans 98 pays, a fait plus de 200 tournées, donné plus de 20 000 spectacles devant un public estimé à plus de 60 millions de personnes et a fait découvrir la danse géorgienne au monde entier.

Beaucoup de pages admiratives sont consacrées au ballet géorgien dans les journaux et magazines mondialement connus, comme –‘’OMPI magazine’’-organisation mondiale de la propriété intellectuelle ; Le Parisien ; The Washington Post ; New York Times ; etc. La troupe a été reconnue officiellement en tant qu’ensemble académique en 1970 et a créé en 1998 une école de danse privée qui reçoit chaque année quelque 800 inscriptions de danseurs de tous âges non seulement en Géorgie, mais aussi dans des pays tels que la France, la Grèce, Israël, la Turquie, la Grande-Bretagne et les États-Unis d’Amérique, où de nouvelles générations de danseurs sont désormais établies.

Cela contribue à la préservation de nos traditions folkloriques et fait connaître la danse folklorique à travers le monde.



Exercice n°2

Aide : Vrai ou faux:


Question n°1

Proposition Vrai Faux
Sukhishvili est le nom de famille de créateurs de ce ballet.
Deux générations de la famille Sukhishvili ont consacré leur vie à la danse.
Les chorégraphes apportent un dynamisme nouveau aux traditions de la danse folklorique
L’âge d’entrée dans une école privée de danse est déterminé.
Le premier ensemble était consistué de beaucoup de danseurs.
Les fondateurs de l’ensemble étaient amis.
L’intérêt de créer une troupe de danse était purement ethnographique.
La marque ‘’Sukhishvili ‘’ est un véritable phénomène de la scène internationale depuis plus d’un demi-siècle
Les nouveaux costumes de la troupe sont créés par Nino Sukhishvili.
Le monde entier connaît les traditions folkloriques de Géorgie.
Corriger la question

 

Exercice n°3


Question n°1

Associez les images et les textes

Pandouri ( ou panduri, en géorgien-ფანდური)– est un instrument à trois cordes, aujourd’hui très répandu dans toute la Géorgie et il est joué lors de différents concerts et spectacles de danses et chants polyphoniques géorgiens.
2. Salamouri (en géorgien -სალამური) est un instrument de musique à vent géorgien (flûte géorgienne). Il possède de six à huit trous sur face supérieure.( initialement utilisée par les bergers). Il existe deux types de salamouri-avec langue et sans langue. Ils ont des tonalités différentes.
3. Doli (en géorgien -დოლი) – c’est un tambour géorgien à deux peaux, joué avec les mains.
4. Garmoni (en géorgien -გარმონი) – est une sorte d'accordéon, de la famille des vents. Cet instrument est présent dans la musique traditionnelle ou dans la musique folklorique.
Goudastviri(en géorgien -გუდასტვირი) - est un instrument folklorique géorgien à vent (une sorte de cornemuse) encore très connu en Géorgie, fabriqué par les bergers en peau de mouton et en bois. Gouda signifie outre (la poche), et stviri( la corne) qui désigne les tuyaux est aussi le nom d’une flûte .
Diplipito (en géorgien -დიპლიპიტო) - instrument de percussion. Il est composé de deux petits pots d’argile de différentes largeur - diamètre de 90 mm, un petit pot et la grande - 170 mm et, la hauteur égale- de 200-250 mm., qui sont recouverts de cuir de chevreau. Des pots sont connectés par les laisses. Diplipito est joué avec deux petits bâtons, qu’on appelle ‘’pattes de chèvre’’

 

Exercice n°4 : Lisez le document et répondez aux questions

Les danses géorgiennes découvrent le mieux l'âme du peuple : son tempérament, les moeurs, les représentations de la beauté.

Elancée, vive, synchronisée, colorée, enjouée, la danse géorgienne est connue pour ses ballets féminins et masculins spectaculaires. Quelques exemples de danses traditionnelles

  • Les danses montagnardes-Kazbegouri : (région du Kazbegui) danse masculine de haute montagne, musique rythmée, costume muni d'un bonnet à poils, interprétée par un seul danseur cherchant à démontrer son endurance

  • Les danses folkloriques géorgiennes soulignent toujours le respect immense mutuel entre les hommes et les femmes comme Khevsourouli (région de la Khévsourie), danse montagnarde avec combat au sabre et au bouclier entre prétendants, interrompu par les mouvements de voile de la convoitée, costumes féminins avec robes courtes. C’est la personnification de la chevalerie géorgienne.


  • Les danses de l'Ouest de la Géorgie
    • Acharuli : (région de l’Adjarie) danse masculine et féminine, costumes adjares colorés, musique douce, parfois partie vocale joyeuse relatant les relations entre les garçons et les filles
    • Khoroumi: région de l'Adjarie, danse masculine guerrière, musique sobre et rythmée basée sur ledoli, initialement interprétée par quelques éclaireurs. Ils cherchent le camp ennemi, appellent les bataillons pour le combat et célèbrent la victoire.
    • Ratchouli, : région de Ratcha, danse interprétée en partie en couple, en partie par des danseurs en compétition, fond musical polyphonique a capella rythmé par ledoli.

  • Les danses de l'Est de la Géorgie
    • Kintaouri: danse humoristique des marchands de quatre-saisons de Tbilissi, livreurs de produits posés sur la tête, costume civil (bottes, pantalon bouffant,blousa et couvre-chef), figures acrobatiques avec bouteille sur la tête.
  • Certaines danses restent en facteur commun Kartuli Tsekva- danse caractéristique de la Géorgie, entre un homme et une femme, musique romantique, la danseuse mettant en valeur sa grâce, le danseur cherchant à séduire. Ils se tiennent toujours à distance, le danseur ne quittant pas des yeux sa partenaire, la danseuse baissant les yeux.

    Les danses spécifiques - Samaïa: danse de trois femmes, origine païenne, adaptée à la gloire de la reine Tamar (12éme siècle). Inspirée par les fresques dans la cathédrale.


Question n°1

Ce document est:

Corriger la question

Question n°2

Dans ce document il s'agit de...

Corriger la question

Question n°3

Khevsourouli est une danse :

Corriger la question

Question n°4

Les danses masculines sont :

Corriger la question

Question n°5

On utilise bottes, pantalon bouffant, blousa et couvre-chef pour la danse

Corriger la question

Question n°6

Cette belle danse, douce et inspirée à la gloire de la reine géorgienne, s'appelle :

Corriger la question

Question n°7

La danse Kazbegouri exprime bien :

Corriger la question

 

Exercice n°5

Aide : Lisez le texte suivant et complétez-le avec des éléments qui manquent: de, avec, par, en, dans, à


Question n°1

Le goût raffiné, le professionnalisme, le talent extraordinaire- tout cela représente le principal trait caractéristique la nouvelle tendance la chorégraphie géorgienne: Le jeune artiste Iliko Sukhishvili jr. continue de créer de nouvelles compositions de danses modernes. Il a mené succès les projets :" Assa- party" et " Ramishvilebi".


Quelques exemples de danses modernes :


" Lazouri" est une danse très plastique, masculine et féminine, elle ressemble un peu la danse ''Khoroumi''.


"Jouta" est une nouvelle tendance de danse, créée Iliko Sukhishvili jr., musique rythmée, vive, rapide, sauts aériens ; le tout accompagné par les instruments doli et salamouri.


"Zekari " est une très belle danse, une version renouvelée. Sa mise scène est originale et la musique est aussi très vive et harmonieuse.


"Nanila" est une danse de la région montagneuse de Géorgie-Svanéti- c'est une danse féminine, douce et belle.


"Ouchkhresti", une danse féminine et "snouri", une danse masculine sont les plus belles danses du nouveau répertoire de la troupe " Sukhishvili ". Il est impossible de rester insensible au charme, à la bravoure et à la technique irrésistible de ce célèbre ballet national géorgien.


Corriger la question

 

Auteur de l'exercice :



Kétévane Khvédelidzé


Contributrice

Géorgie
Professeur certifiée de français à l’Université d’Etat A. Tsérétéli de Koutaïssi et à l’école publique n°30 de Koutaïssi ; Géorgie Diplômée -philologue-romaniste, professeur de langue et littérature françaises.

Licence Creative Commons Cette ressource est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution
Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.



Laissez votre commentaire web 2.0



 Commentaires