Exercices FLE gratuits

Français des affaires


level Avancé

Hongrie: le secteur cinématographique en pleine santé [CORRIGÉ]


La leçon

PARLONS UN PEU DE L'ÉCONOMIE

Quelques mot d'introduction:

Les acteurs de l’économie :

Les secteurs de l’économie :

Les indicateurs économiques :

Les entreprises

L’état

Les ménages

Les banques

le secteur primaire = l’agriculture

le secteur secondaire = l’industrie

le secteur tertiaire = les services

le secteur quaternaire = les TIC

le BIP

le taux d’inflation

le taux d’intérêt

le taux chômage

Regardez la vidéo sur l'industrie cinématographique hongroise sur le lien suivant :

Hongrie: le secteur cinématographique en pleine santé

ou

http://www.dailymotion.com/video/x56f3nc_hongrie-le-secteur-cinematographique-en-pleine-sante_news


Exercice n°1 : Synonymes

Aide : Trouvez le synonyme des expressions suivantes.


Question n°1

Les travailleurs

La main d'oeuvre

La somme

Le montant

La baisse d’impôt

L'abattement fiscal

Ensemble des prix et des salaires

Les coûts de production

Rendre l'argent demandé

Rembourser

Vendre à l’étranger

Exporter

 


Exercice n°2 : Est-ce vrai?

Aide : Sur la base du texte, dites si les constatations suivantes sont vraies.


Question n°1

Proposition Vrai Faux On ne sait pas
Chaque année 200 films internationaux sont tournés en Hongrie.
La contribution au BIP de l’industrie de film hongrois est la plus élevée en Europe.
Kornél Mundruczó est un réalisateur déjà primé plusieurs par plusieurs festivals.
Le Studio Korda est le plus grand en Europe.
Le Studio Korda est la propriété de l’état hongrois.
C’est Londres qui est derrière Budapest quant au nombre des productions internationales.
« Le Fils de Saul » a déjà remporté plusieurs grand prix en 2015.
Corriger la question

 

Exercice n°3 : L'industrie cinématographique hongroise

Aide : Trouvez LES bonnes réponses.

Transcription de la vidéo:

" Une rue de Budapest transformée en décor de cinéma, la scène est familière pour les habitants de la ville. Chaque année plus de 250 films internationaux sont tournés en Hongrie.
Ce réalisateur est hongrois, tout comme l'équipe technique, un motif de satisfaction pour ce célèbre réalisateur déjà primé au Festival de Cannes.
Kornél Mondruczó, réalisateur hongrois :
En tant que réalisateur, je suis très fier de ma ville, je suis très fier des gens qui travaillent avec moi.
Nous sommes au meilleur niveau pour servir les films du monde entier, ceux d' Hollywood mais aussi de n'importe quel autre pays, comme la Scandinavie, etc...
Une main d'œuvre qualifiée bon marché, mais aussi un système d'abattement fiscal très compétitif en Europe, 25 % des coûts de production dépensés dans le pays bénéficient d'un crédit d'impôt au cinéma et remboursé par l'état hongrois aux producteurs étrangers.
Avec près de 180 millions d'euros dépensés par les productions internationales en 2014, le secteur cinématographique pèse de plus en plus gros dans l'économie hongroise.
Agnès Havas, directrice du Fond Hongrois Nation du Film :
Ce secteur est très très important pour l'économie hongroise, car le montant de sa contribution au BIP est de 0,15%, ce qui est le ratio le plus élevé en Europe. Cette contribution de l'industrie de films au BIP est vraiment fantastique, car elle apporte de l'argent et du travail dans le pays.
Au studio Corda, un des plus grands et des plus modernes d' Europe, l'activité tourne à plein régime. C'est ici qu'ont été tournés des superproductions comme « Hellboy », « Inferno » avec Tom Hanks et « Seul sur Mars » de Ridley Scott.
Daniel Kresmery, directeur de production, studio Korda :
Les deux dernières années, depuis que les incitations fiscales ont augmenté, tout marche bien.
Pas seulement le studio Korda, mais cela profite à toute la Hongrie qui regorge de tournages.
Budapest est ainsi devenue la deuxième plateforme de production cinématographique derrière Londres. Et cette année au Studio nous sommes à 75% de capacité.
La bonne santé du secteur profite aussi au cinéma national. Les films des réalisateurs hongrois s'exportent de plus en plus.
« Le Fils de Saul » du jeune László Nemes a remporté le Grand Prix du Jury au Festival de Cannes et l'Oscar du meilleur film étranger en 2015. "


Question n°1

Dans la vidéo, la rue est transformée en décor de cinéma parce que/qu'...

Corriger la question

Question n°2

Le réalisateur hongrois est très fier parce que/qu'...

Corriger la question

Question n°3

Comment l'état hongrois encourage-t-il les productions internationales à venir tourner en Hongrie ?

Corriger la question

Question n°4

Depuis que les incitations fiscales ont augmenté qu'est-ce qui change pour l'industrie cinématographique hongroise ?

Corriger la question

 

Auteur de l'exercice :



Bagaméri Zsuzsanna






Licence Creative Commons Cette ressource est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution
Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.


Laissez votre commentaire web 2.0



 Commentaires