Exercices FLE gratuits

Compréhension


level Expert

Niveau C1 : un français au pays du soleil levant.


La leçon

Les vacances, c’est aussi le lointain, l’exotisme…

Mais les expériences inédites et les territoires inexplorés sont rares aujourd’hui !

Nous vous proposons donc de plonger dans la lecture d’un roman à la croisée d’un destin personnel et de l’Histoire.

« Madame Chrysanthème » publié en 1888 par Pierre Loti, écrivain-voyageur surtout connu pour son roman "Pêcheur d'Islande"

L’histoire, en partie autobiographique, conte le mariage, temporaire, d'un jeune français, officier de marine, avec une japonaise à Nagasaki

Le roman s’inscrit bien dans son époque, puisqu’il répond au goût des français pour l’orientalisme propre au 19ème siècle.

Il coïncide également avec le moment où le Japon, après des siècles de fermeture à l’occident, vient juste d’ouvrir ses portes aux étrangers.

En résulte la description, teintée d’ironie, d’un Japon que l’Occident n’a pas encore influencé.

Publié en 1988, le succès du roman est immédiat et inspirera un ballet et deux opéras, dont, en 1904, le célèbre opéra « Madame Butterfly » de Giacomo Puccini, librement inspiré de l’histoire de Loti.

 

Voici deux extraits servant de base aux 3 exercices qui suivent cette leçon. Lisez-les  attentivement...

Chap. I

Au petit jour naissant, nous aperçûmes le Japon. Juste à l'heure prévue, il apparut, encore lointain, en un point précis de cette mer qui, pendant tant de jours, avait été l'étendue vide. Ce ne fut d'abord qu'une série de petits sommets roses (l'archipel avancé des Fukaï au soleil levant). Mais derrière, tout le long de l'horizon, on vit bientôt comme une lourdeur en l'air, comme un voile pesant sur les eaux: c'était cela, le vrai Japon, et peu à peu, dans cette sorte de grande nuée confuse, se découpèrent des silhouettes tout à fait opaques qui étaient les montagnes de Nagasaki. Nous avions vent debout, une brise fraîche qui augmentait toujours, comme si ce pays eût soufflé de toutes ses forces contre nous pour nous éloigner de lui. La mer, les cordages, le navire, étaient agités et bruissants [...]

Chap. II

       [...] Toute cette nature exubérante et fraîche portait en elle-même une étrangeté japonaise ; cela résidait dans je-ne-sais-quoi de bizarre qu'avaient les cimes des montagnes et, si l'on peut dire, dans l'invraisemblance de certaines choses trop jolies. Des arbres s'arrangeaient en bouquets, avec la même grâce précieuse que sur les plateaux de laque. De grands rochers surgissaient tout debout, dans des poses exagérées, à côté de mamelons aux formes douces, couverts de pelouses tendres : des éléments disparates de paysage se trouvaient rapprochés, comme dans les sites artificiels....Et, en regardant bien, on apercevait çà et là, le plus souvent bâtie en porte-à-faux au-dessus d'un abîme, quelque vieille petite pagode mystérieuse, à demi cachée dans le fouillis des arbres suspendus cela surtout jetait dès l'abord, aux nouveaux arrivants comme nous, la note lointaine et donnait le sentiment que, dans cette contrée, les Esprits, les Dieux des bois, les symboles antiques chargés de veiller sur les campagnes, étaient inconnus et incompréhensibles...Quand Nagasaki parut, ce fut une déception pour nos yeux : au pied des vertes montagnes surplombantes, c'était une ville tout à fait quelconque. En avant, un pêle-mêle de navires portant tous les pavillons du monde, des paquebots comme ailleurs, des fumées noires et, sur les quais, des usines; en fait de choses banales déjà vues partout, rien n'y manquait [...]

Maintenant, à vous de jouer...

Et si vous voulez poursuivre le voyage, suivez ce lien vers le texte intégral

http://www.inlibroveritas.net/oeuvres/7641/madame-chrysantheme

Bonne lecture !!



Exercice n°2 : La bonne définition

Aide : Associez les mots ou expressions et leurs définitions.


Question n°1

A chaque mot ou expression sa définition exacte... à vous de les réunir

Vent debout

Expression utilisée lorsque le vent souffle dans la direction opposée à celle du bateau

Je-ne-sais-quoi

Définit une chose ressentie mais cependant difficile à expliquer par des mots

En porte-à-faux

Se dit d'un élément architectural ne se trouvant pas à l'aplomb de son point d'appui

Le fouillis

Accumulation d'éléments sans organisation ni structure discernable

Surplombantes

Qui s'étend au dessus du vide

Quelconque

Banal, sans intérêt, sans rien d'exceptionnel

Un pêle-mêle

Mélange confus de choses ou de personnes

 

Exercice n°3 : Compréhension globale

Aide : Maintenant vérifiez votre compréhension générale du texte


Question n°1

A quel moment de la journée les voyageurs aperçoivent-ils le Japon ?

Corriger la question

Question n°2

Quelle expression l’auteur utilise-t-il pour désigner l’Est ?

Corriger la question

Question n°3

Que signifie la phrase « se découpèrent les silhouettes (…) Nagasaki. »

Corriger la question

Question n°4

Quelle impression générale l’auteur donne-t-il dans la première partie du 2ème extrait ?

Corriger la question

Question n°5

Quel sentiment éprouve ensuite le narrateur en découvrant la ville de Nagasaki ?

Corriger la question

Question n°6

Pourquoi ?

Corriger la question

 

Auteur de l'exercice :



Nicolas Chatré


Professeur Azurlingua

France
Enseignant pour l'école Azurlingua à Nice et concepteur pédagogique pour le site Bonjour de France. "Apprendre est toujours un voyage... et apprendre une langue est l'assurance de ne jamais voyager seul".

Licence Creative Commons Cette ressource est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution
Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.



Laissez votre commentaire web 2.0



 Commentaires