Exercices FLE gratuits

Fiches Pedagogiques


level Débutant

Activités de classe : l’éveil au français précoce par les sens


La leçon

Quelle qualité vous touche le plus chez un enfant?

Sa curiosité?

Sa fraîcheur?

Sa spontanéité? 

Alors pourquoi ne pas utiliser tout cela comme base pour lui apprendre ses premiers mots en français ?

Cette fiche pédagogique s’adresse tant au professeur qui travaille à l’éveil au français chez de très jeunes enfants qu’aux parents qui souhaitent que leur enfant tisse, dès son plus jeune âge, une relation émotionnelle avec la langue française.

Professeurs ou parents, vous savez combien la capacité et la durée d’attention d’un enfant peuvent varier.

Et plus encore s'il maîtrise encore peu l’écriture, même dans sa langue maternelle…

Mais la langue est avant tout affaire de paroles échangées de sentiments et de sensations exprimées.

Alors, ces sensations, utilisons-les pour éveiller à la langue française en suivant ce programme tout simple...

  1. Touche !!
  2. Sens !!
  3. Ecoute !!
  4. Goûte !!
  5. Regarde !!

Ici, c’est la vie même qui sera la base de l’apprentissage, la compétence langagière venant naturellement s’y associer pour créer un moment privilégié d’expression.

Bien sûr ils vous faudra utiliser quelques techniques pédagogiques pour appliquer de manière pratique et ludique ce programme.

Mais avant tout… de l’imagination... et du coeur !!

Cette série de fiches pédagogiques doit beaucoup aux pratiques de classe inspirées, entre autres, de la méthode "Tatou le Matou" de Muriel Piquet & Hugues Denisot, auxquels j'adresse tous mes remerciements.

Commençons par la section "Touche !!"

Pour la mettre en œuvre vous aurez besoin de rassembler divers éléments destinés à stimuler le sens tactile des enfants et qui feront au maximum référence à des expériences positives pour eux.

Voici une liste non-exhaustive "d'ingrédients"; Vous utiliserez chacun d'entre eux pour stimuler, éveiller une sensation qui sera "habillée" de mots en français.

  • Du coton
  • Du velours
  • Une peluche
  • Une lime à ongle
  • Une pierre ponce
  • De la pâte à modeler ou pâte Fimo
  • Des cure-dents (que vous aurez au préalable un peu épointés pour éviter les accidents)
  • De la glace (ou tout autre objet froid comme une cannette de soda sortant du frigo)
  • Etc...

(Bien sûr les quantités varieront en fonction du nombre d'enfants)

Il faut maintenant passer à la mise en contexte qui a pour but de diriger et de fixer l'attention des enfants.

Vous ferez d'abord librement découvrir aux enfants les objets, matériaux choisis, en les disposant dans l'espace (par exemple sur une table, assis sur des chaises comme des élèves ou en tas au milieu de la classe...)

Puis vous pouvez choisir deux approches différentes:

Approche n°1 Traiter les unes après les autres les sensations provoquées par les objets (ce qui a l'avantage d'offrir des modules courts correspondant au temps d'attention limité des enfants)

Pour introduire le module vous toucherez vous-même chaque objet en jouant / extériorisant la sensation de manière appuyée en prononçant clairement les phrases / mots que vous voulez entendre les enfants répéter.

Vous pouvez, lorsque la confiance sera bien établie, leur passer doucement l'objet ou le tissu sur la main pour qu'il répète le groupe de mot associé à la sensation

Vous choisirez des phrases ou ensembles de mots simples pouvant être répétés pour chaque nouvelle sensation ou objet

Par exemple: "C'est doux" "C'est chaud" "C'est froid" "C'est dur" "C'est mou" "C'est lisse"

Selon l'âge des enfants vous favoriserez les mots courts d'une syllabe ou deux. 

Par exemple: à la phrase "C'est pi-quant" vous préfèrerez la phrase "ça pique" ou encore "C'est ru-gueux" sera remplacé par "ça gratte"

Bien sûr la distinction entre "c'est" et "ça" peut introduire un peu de confusion chez l'enfant mais peut également servir d'introducteur à la discrimination auditive.

Par exemple: pour réduire la confusion, traitez ensemble les sensations qui appellent des structures de langue similaires puis marquez une pause.

Pour marquer cette pause vous pourrez utiliser un signal (visuel ou sonore) que vous réutiliserez comme marqueur récurrent et qui permettra aux enfants de savoir que vous passez à une autre partie de l'activité sans que vous ayez besoin de le leur expliquer.

Par exemple: Un son (de préférence léger et doux comme celui d'un petit xylophone) ou un drapeau de couleur

 

Approche n°2 Inventer un récit relativement simple intégrant les diverses sensations que vous souhaitez faire découvrir en français. Chaque élément de votre liste d'objet entrera en scène pour illustrer les différentes parties du récit.

Par exemple: à l'aide de la pâte à modeler et des cure-dents (épointés) vous créerez avec les enfants un / des petits hérissons qui seront les protagonistes de votre récit;

C'est le hérisson qui guidera les enfants dans la découverte des différentes sensations tactiles.

Petite astuce: Si vous placez sous votre hérisson un simple morceau de papier découpé aux dimensions, il glissera mieux sur les différentes surfaces au cours de l'histoire

Vous pourriez l'appeler "Pique-Pique" par exemple. "Pique-Pique" rencontrera la peluche, la pierre ponce, glissera le long d'un objet lisse, se heurtera à un objet dur, s'enfoncera dans un coussin mou...etc

 Chaque sensation qu'il découvrira sera reprise par les enfants qui toucheront les différents objets en répétant les mots du professeur.

Pour finir, voici quelques conseils pédagogiques d'ordre général.

Il est difficile de fixer une durée de concentration ou d'attention moyenne pour les enfants d'âge préscolaire.

  • Néanmoins, des plages d'activitées orientées de 15 mns suivies de petites pauses de "détente" vous permettront de conserver la dynamique de l'attention. Vous pouvez donc par exemple organiser le déroulement d'une activité ou d'un thème réparti sur 3 plages de 15 mns.
  • Bien sûr, vous veillerez à variez les activités mobilisant les même compétences langagières pour que les enfants intègrent bien les notions sans se limiter à un seul et unique contexte d'énonciation.

Par exemple: l'énoncé "ça pique" devrait pouvoir être produit par l'enfant face à différents supports ayant les même caractéristiques, à différents moments.

  • Etablir des rituels rythmant les différentes phases de la classe permet de rassurer l'enfant et de l'aider à se concentrer

​Par exemple: le rituel d'arrivé peut-être marqué par une petite mélodie, toujours la même, ou une petite danse. (en veillant à ne pas exciter ou fatiguer les enfants dès le début de la classe.)

Et voila!! à vous de jouer (littéralement) 

Et pour poursuivre sur le thème du toucher et de la main, voici un lien qui vous sera utile 

 http://www.mondedespetits.fr/apprendre-video-educative.php?id=13

Retrouvez la fiche pédagogique suivante de la série "Les cinq sens" sur Bonjour de France


Auteur de l'exercice :



Nicolas Chatré


Professeur Azurlingua

France
Enseignant pour l'école Azurlingua à Nice et concepteur pédagogique pour le site Bonjour de France. "Apprendre est toujours un voyage... et apprendre une langue est l'assurance de ne jamais voyager seul".

Licence Creative Commons Cette ressource est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution
Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.



Laissez votre commentaire web 2.0



 Commentaires