Exercices FLE gratuits

Compréhension


level Intermédiaire

Comprendre un article en français : un dîner entre voisins


La leçon

Et si on se faisait un petit dîner entre voisins ?

Recherche d’une nouvelle convivialité, d’un mode de vie citadin qui renoue avec celui des campagnes ou des petites villes de province, réputé plus solidaire, plus amical, les fêtes de quartier ont le vent en poupe. 

C’est à Toulouse que l’idée est née, en 1991. Dans le quartier Arnaud-Bernard, des " petites bouffes " hebdomadaires étaient organisées, le but étant de faire asseoir à la même table des voisins qui ne se connaissent pas, des générations différentes et de lutter ainsi contre la solitude

Après Bordeaux et Montpellier, la capitale se prête au jeu, le 10 mai 1996, à Montmartre. Depuis les Montmartrois investissent régulièrement les rues et places de la Butte pour participer à des repas de quartier. " Les gens apportent à manger et à boire, une table et des couverts, explique une jeune femme. On installe des tables et on partage. C’est très convivial. " 

Mais c’est dans le XVIIe que le phénomène a pris sa dimension la plus spectaculaire. Le 1er juin dernier, l’opération " immeubles en fête " a réuni les 10 000 habitants de quelque 800 immeubles. Planches, tréteaux et victuailles ont envahi les cours intérieures et les trottoirs. Les citadins sont ravis. Ils recommenceront, c’est certain, pour le simple plaisir de se retrouver " entre voisins ". 

Chaque année, de plus en plus de villes ont imité Toulouse. Une vingtaine de grandes villes et plusieurs dizaines d’autres dînaient dans la rue ou dans une cour d’immeuble en 1999.


Exercice n°1

Aide : Répondez aux questions suivantes.


Question n°1

Les fêtes de quartiers ont le vent en poupe, signifie que :

Corriger la question

Question n°2

Des petites bouffes, sont des :

Corriger la question

Question n°3

Hebdomadaire, signifie :

Corriger la question

Question n°4

Une fois tous les six mois, se dit :

Corriger la question

Question n°5

Dans la phrase, les Montmartrois investissent régulièrement les rues, le verbe investir veut dire qu’ils :

Corriger la question

 


Exercice n°2

Aide : Choisissez la bonne réponse.


Question n°1

La capitale se prête au jeu, signifie que la capitale :

Corriger la question

Question n°2

Les couverts, sont des :

Corriger la question

Question n°3

XVIIe, fait ici référence à :

Corriger la question

Question n°4

Les citadins, sont des :

Corriger la question

Question n°5

Une vingtaine, veut dire :

Corriger la question

 

Auteur de l'exercice :



Patricia Camacho


Conceptrice pédagogique

Mexique
Conceptrice pédagogique du site Bonjour de France / Azurlingua. Enseignante de FLE et ELE au Centre d’Apprentissage en Autonomie de la Maison des Langues. Master 2 Didactiques des Langues, Ingénierie pédagogique et Multimédia. Master 2 FLE, Université de Grenoble 3.

Licence Creative Commons Cette ressource est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution
Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.



Laissez votre commentaire web 2.0



 Commentaires