Exercices FLE gratuits

Parler Français


level Intermédiaire

Parler de son orientation scolaire et/ou professionnelle


La leçon

Sujet de production écrite : 

Vous avez certainement déjà été confronté à la difficulté de choisir son orientation scolaire et/ou professionnelle. Quelle(s) démarche(s) avez-vous faite(s) pour vous orienter au mieux ? 


Voici une liste des mots qui peuvent être utiles pour votre rédaction : 

QUELQUES VERBES : s'orienter ; choisir son chemin de vie ; faire un apprentissage  ; redoubler ; s'inscrire ; trouver sa voie ; avoir un projet ; obtenir ; prendre la décision ; être titulaire de...

QUELQUES NOMS : L’orientation scolaire et professionnelle ; un cursus ; un type d’étude ou de formation ;  une conseillère d’orientation, une formation en alternance ; le monde du travail ; un diplôme ; les critères d'évaluations scolaires ; le contenu d'une formation. 


Consultez  si vous le désirez le corrigé suivant . 
Les mots clés du texte sont en caractère gras.



Exercice n°1

Aide : Lisez la correction proposée. Les mots clés du texte sont en caractère gras et en couleur.

Je souhaite vous faire part de mon expérience en ce qui concerne l’orientation scolaire et professionnelle. Même si choisir son chemin de vie n’est pas chose facile, à travers ce récit, je vais vous prouver qu'on peut y arriver. J’ai ramé pour obtenir mon bac. Très tôt j’avais eu envie de m’engager dans un métier, celui de garagiste. En effet, j’avais pensé à faire un apprentissage sauf que, pour mes parents enseignants, il était impensable d’avoir un fils non titulaire du bac. Et puis, « A 15 ans, on ne peut pas savoir ce qu'on veut ! »

Pourquoi ? Et bien parce qu'en France on a beaucoup de préjugés sur certains cursus. Je pense que le système valorise trop l'académique, on ne cherche pas à savoir si un type d’étude ou de formation vous convient alors que ce qui compte c’est aussi la personnalité, les goûts et les centres d'intérêt.

Etant donné que je détestais le lycée et que je m’ennuyais, mes résultats scolaires étaient loin d’être brillants. J’étais un mauvais élève. J’ai redoublé 2 fois. Bref, j’ai vraiment peiné jusqu'au bac. A 20 ans je m’étais inscrit « sans trop savoir pourquoi », en Sociologie à la Fac. Au bout de 6 mois j’ai décroché. Je suis alors parti un an à l’étranger, j’ai fait des p’tits jobs. A mon retour en France, j’avais d’autres perspectives. Voilà que j’hésitais entre les études et le monde du travail. J’ai pris la décision de faire une formation en alternance en prenant exemple sur la jeunesse suisse qui souvent s’oriente vers un apprentissage. Ensuite, j’ai consulté une conseillère d’orientation qui m’a aidé à trancher. A 21 ans, j’avais enfin un projet, obtenir mon D.U (Diplôme universitaire) Maintenance Mécanique en Aéronautique. J’ai déposé un dossier de candidature à l’I.U.T (un Institut Universitaire de technologie) d’Aix-en-Provence qui dispense un enseignement supérieur destiné à préparer aux fonctions d'encadrement technique et professionnel. 

 D’après moi, d’autres critères que les critères scolaires doivent être considérés sinon on perturbe le processus d'orientation et on limite son choix. De plus, il n’est pas bon de penser qu'il y a des voies meilleures que d'autres. Réussir son orientation ça veut dire avoir trouvé sa voie. Je m’estime chanceux car j’ai trouvé la mienne. Je sais donc que je donnerai le meilleur de moi-même dans mon métier de mécanicien.

Conseil : Avant de vous orienter, renseignez-vous bien sur le contenu de votre formation pour vous assurer qu'elle vous convient!

 

 

 

 


 

Auteur de l'exercice :



Aurélie Bouet


Professeur Azurlingua

France
Pas de description disponible.

Licence Creative Commons Cette ressource est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution
Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.



Laissez votre commentaire web 2.0



 Commentaires